logo mdt lecube new

  • Accueil 1

    Le Cube est une résidence de création, de production, de diffusion et de médiation, ouverte à toutes les pratiques artistiques et culturelles, adossée à des espaces de présentation et d’exposition.

  • Accueil 2

    La Maison de la Tour présente des artistes reconnus ou en devenir, diffuse des œuvres de création, crée des événements artistiques de qualité.

  • Accueil 3

    Tout au long de l'année, la Maison de la Tour exposent des créateurs d'art contemporain

  • Accueil 4

    La Maison de la Tour présente des artistes reconnus ou en devenir, diffuse des œuvres de création, crée des événements artistiques de qualité.

du vendredi 2 février au dimanche 24 mars

vernissage le vendredi 2 février à 18h 

Stéphanie Cailleau : Sortie de terre

exposition d'entrée en résidence au Cube

En savoir plus sur son projet de résidence, ici

Stéphanie Cailleau vit et travaille à Die, dans la Drôme. Elle a suivi une formation d’arts appliqués et de design textile à l’École Nationale des Arts Décoratifs de Paris. Fille d’agriculteurs, elle s’intéresse au milieu rural et aux liens intimes que les humains entretiennent avec les « non-humains ».
Pour le projet Sortie de terre, Stéphanie Cailleau métamorphose des robes de récupération en faisant intervenir des processus naturels : les organismes décomposeurs du sol vont biodégrader le textile puis les racines de végétaux vont y retisser une trame organique. L'installation à l'odeur d'humus donne corps à des présences surréelles, où artefact et nature deviennent inséparables. Des dessins accompagnent les volumes et déploient un univers hybride et foisonnant.

cailleau robe jaune 2vues

En savoir plus sur l'artiste : http://stephaniecailleau.fr

 

du samedi 11 novembre 2023 au dimanche 21 janvier 2024

Amandine Capion expose dans le cadre de Galeries Nomades, dispositif de l'IAC

GALERIES NOMADES 2023 - JEUNE CREATION EN AUVERGNE RHONE-ALPES (cliquer ici pour lire l'article et découvrir les 5 artistes et les 5 lieux) et retrouver ici toutes les infos sur le site de l'IAC

Article LA BELLE REVUE sur le parcours GALERIES NOMADES 2023 à lire ici

Galeries Nomades est un dispositif d’accompagnement à la première exposition d’artistes formés dans les cinq écoles d’art d’Auvergne Rhône Alpes Il est porté par l’IAC en partenariat avec des structures de création et de diffusion régionale, en collaboration avec Le Grand Large et avec le concours de Moly Sabata Fondation Albert Gleizes. Découvrir ici le programme des 5 expositions

Amandine Capion site

Mon travail s’articule autour de la matérialité de la ville. C’est lors de travaux que la ville exhibe les matières qui la composent, dans un état instable d’objets en formation, ou déformation, le tout orchestré en un chaos maîtrisé.
Le chantier dévoile la complexité de l’épaisseur sur laquelle nous vivons. Les travaux donnent à voir tous les temps réunis sur un même lieu, des matières dans différents états, visibles dans le sens de l’édification et de la ruine.
Béton et poussière. Durant ce temps transitoire de l’indéfinition architecturale, je capte l’informe et collecte les miettes du paysage urbain afin de nourrir un travail de sculpture et d’installation.

Tout part de la démolition d’un bâtiment industriel, et du tas qu’on a laissé là dans un amoncellement compact et anonyme. Pourtant à y regarder de plus près, aucun des morceaux qui le composent ne se ressemblent.
Au moment de la cassure, de l’éclatement, l’édifice régulier laisse place à l’aléatoire de la brisure. Le gravât passe d’encombrant à sujet en franchissant la porte de l’atelier.
L’enduit augmente ses traits imprécis, le ponçage révèle une forme définie aux angles arrondis. Son habit nous fait oublier d’où il vient, de quoi il est fait.

capion photo siteCapion photo site 2

EN INSTALLATION A LA MAISON DE LA TOUR :

Amandine Caption GN23

La presse en parle ici (Dauphiné du 28/11/2023)

 

Logo IAC    Logo galeries nomades

 

du vendredi 6 octobre au dimanche 5 novembre 2023

Nina Ferrer-Gleize : l'agriculture comme écriture

une proposition de rn7 photography 

 

NinaFerrerGleize Desglaneuses site expo

Entre 2016 et 2020 l’artiste Nina Ferrer Gleize mène un travail de recherche et de création au sein de l’exploitation agricole familiale, tenue aujourd’hui par son oncle, éleveur laitier Sur un mur de la maison, une reproduction du tableau « Les glaneuses de Millet » À partir de l’histoire de ce tableau célèbre et du travail quotidien d’un éleveur ardéchois, une enquête se construit. 

Au cours de quatre étés successifs passés sur l’exploitation, se déploie une recherche artistique pensée dans une perspective dialogique, dans le côtoiement quotidien de son oncle et de son activité Sur la ferme, l’artiste initie une série de gestes documentaires, avec l’intention de révéler, de rendre  ompte, de tout ce qui « parle », de tout ce qui « s’écrit » dans ce lieu. Sur la ferme, dans les champs, sur les murs des bâtiments, l’artiste entrevoit un langage indéchiffrable, une langue propre au travail de la terre. Par la  hotographie, Nina Ferrer Gleize cherche à révéler l’écriture et la voix d’un lieu et de ses acteurs l’agriculture comme écriture

Nina Ferrer-Gleize a exposé en décembre 2022 à SUPERVUES (Vaison la Romaine)

Interview sur France Culture de Nina Ferrer-Gleize dans l'émission "par les temps qui courent". A écouter ici

Article Dauphiné du 18/10/2023. A lire ici

logo rn7 jaune noir

du samedi 2 septembre au dimanche 1er octobre 2023

vernissage samedi 2 septembre à partir de 11 h

Gretel Weyer

"Tradition et Détournement", exposition de sortie de résidence

 Le travai de Gretel Weyer prend naissance dans les archives de la Maison Revol, entreprise bicentenaire située à Saint-Uze, qui possède un impressionnant patrimoine composé de 4000 mètres linéaires d’archives et de plus de 21.000 objets. Dans ces archives, l’artiste a trouvé des formes sur lesquelles elle s’est appuyée afin de les réinventer, les prolonger et les détourner. Ce qui l'intéresse, c'est la capacité qu'ont les objets à porter leur propre histoire et à nous faire regarder le passé, tout en nous racontant une histoire singulière. Son envie serait de bousculer les codes établis dans la volonté de regarder les choses sous différents angles. Questionner l'objet, le déconstruire ou encore détourner le sens du motif décoratif traditionnel, jouer sur les discordances, rassembler et faire cohabiter des langages et des époques différentes.
« J’entrevois ce travail entre fiction et réalité, en utilisant un langage figuratif et une approche qui pourrait faire penser au surréalisme. » Gretel Weyer

Gretel weyer escargots site

En savoir plus sur la résidence de Gretel Weyer
En savoir plus sur Gretel Weyer

La presse en parle (Dauphinédu 4/9/2023) (La Tribune 7/9/2023)

logo-twitter bande logos bas MdT 01 bande logos bas MdT 02 bande logos bas MdT 03 bande logos bas MdT 04 bande logos bas MdT 05 logo-facebook