logo mdt lecube new

La Vie Invisible

logo Comede itineranteen partenariat avec la Comédie de Valence

Jeudi 24 septembre 2020 à 20h - La Salle (rue Honorius Valentin)

la vie invisible c neo neo 1352

Intimement liée à la raison et régnant en maître sur l’histoire de l’art, la vue est le plus royal de tous les sens. En quoi être privé de cette faculté change-t-il donc notre rapport au monde, a fortiori dans une société contemporaine saturée d’images ?

Telle est la question que s’est posée Lorraine de Sagazan, aux côtés de l’auteur Guillaume Poix et du comédien Romain Cottard. Pour cette nouvelle création, ils ont mené une enquête auprès de personnes non-voyantes et mal-voyantes de la région Drôme-Ardèche, leur demandant de raconter leurs souvenirs d’un spectacle qui les avait particulièrement marqués.
S’aventurant sur le chemin tortueux de la mémoire, La Vie invisible se présente d’abord comme la reconstitution, à partir de réminiscences lacunaires, d’une pièce inconnue. Au fur et à mesure, un jeu avec le public s’amorce, le maintenant en état d’alerte: enchaînant les retournements de situations, l’intrigue ne cesse de balayer les certitudes trop vite acquises et de reconfigurer ce que l’on croit voir. Il s’agit bien, ici, d’inquiéter la perception.
Peut-on jamais être sûr de comprendre, alors que nous avons une appréhension si parcellaire de la réalité? Peut-on compter sur sa mémoire alors que nous n’avons de cesse de réécrire notre passé? S’embarquer à l’aveugle est aussi une manière d’apprendre à voir autrement.

Distribution
Texte: Guillaume Poix, à partir de témoignages de personnes non et mal-voyantes
Conception et mise en scène: Lorraine de Sagazan
Collaboration artistique et dramaturgie: Romain Cottard
Avec: Romain Cottard, Chloé Olivères et Thierry Sabatier

Spectacle créé le 22 septembre 2020 à La Parenthèse de Saint-Jean-en-Royans, dans le cadre de la Comédie itinérante

Production
Production: La Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche; La Brèche
Coproduction: Théâtre de la Ville–Paris
Accueil en résidence: Mairie de Saint-Jean-en-Royans
Remerciements à Fabrice Berraud, Béatrice da Silva, Sylvie Giraud, Enzo Hortal, Béatrice Krekdjian, Chantal Lamalle, Jacqueline Lingois, Joëlle Louchard, Gisèle Mariller, Élise Migayrou, Gilbert Montagne, Michel Pejac, Thérèse Pont, Korridwen Quaegebeur, Didier Reaume, Thierry Sabatier, Lucette Seigle, Augustin Tallard, Romain Zenasni

Durée : environ 1h

Tarifs :  plein tarif : 14€ - tarif réduit : 10 € - enfant : 7 € - Réservations obligatoires, par téléphone au 04 75 96 01 29 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou réserver et payer en ligne par carte bleue en suivant ce lien

 

 

I SENTIERI : "Odyssée"

trio, groupe vocal et instrumental

Dimanche 4 octobre 2020 à 17h - La Salle (rue Honorius Valentin)

collage I SENTIERI site

Johan Genin-Brandt, baryton – Agnès Moulin, flûte traversière, flûte à bec, whistle, harpe celtique – Yunus Ornek, guitare, laud, guitare à archet, percussions

Le point de départ de ce programme était les canti greci salentini, des chants dont les racines musicales se trouvent en Italie, mais qui sont chantées en grec par la population grecque installée depuis des siècles dans le Salento, la région située au sud de l’Apulie, sur la péninsule à l’extrême sud-est de l’Italie (le talon de la botte). Ce fascinant mélange des cultures sud-italienne et grecque nous a incités à entreprendre un voyage de découverte musicale à travers l’espace méditerranéen, et de partir à la recherche d'autres passerelles. Notre voyage nous a menés de l’Italie méridionale vers l’est, en Grèce, et de là dans les Balkans, puis enfin, vers l’ouest, en Corse et Sicile.

Suivez le chemin tracé au travers des sources réveillées par "I Sentieri" avec, dans ces contrées de métissage, la ligne de partage des eaux entre savant et populaire, traditionnel et contemporain. Et plus encore par cette liberté dont se joue l’ensemble, pour le plus grand bonheur du public, laissant la part belle à l’improvisation, à l’imprévu, à la rencontre, en un mot : à la vie.

"La mer ne sépare pas les cultures, elle les réunit..."

 Tarifs : plein tarif : 14 €  - tarif réduit : 10 € - Réserver et payer en ligne en cliquant ici

Les Sans

logo Comede itinerante en partenariat avec la Comédie Itinérante de Valence

Vendredi 3 avril 2020 à 20h - La Salle (rue Honorius Valentin)

Spectacle annulé en raison du coronavirus

Les sans

UNE PUISSANTE JOUTE ORATOIRE

Quelque part en Afrique, dans un bar où joue un merveilleux musicien, deux camarades de lutte se retrouvent après 10 ans de séparation. Franck est resté le fervent révolutionnaire qui veut relancer la lutte. Il appelle au boycott de « La fête des indépendances » et revendique une indépendance totale. Tiibo, son ancien camarade, est entré de plain-pied dans le système qu’il dénonçait jadis. Une joute verbale s’engage alors entre le cynique et l’utopiste, chacun voulant convaincre l’autre du bien fondé de sa réflexion sur le monde. Inspiré des Damnés de la terre, l’œuvre-manifeste de Frantz Fanon, et porté par trois interprètes hors pair, Les Sans… est un texte puissant dont l’humour grinçant ne cède à aucun pouvoir.

DISTRIBUTION

Texte inspiré des Damnés de la terre de Frantz Fanon 
Écriture :  Ali K. Ouédraogo [Doueslik
Mise en scène :Freddy Sabimbona
Jeu : Noël MinoungouAli K. Ouédraogo 
Musique live : Patrick Kabré
Scénographie et costumes :Yasmine Yerima
Création musicale : Patrick Kabré
Lumières : Petit Daniel Duevi-Tsibiaku 

Production déléguée Les Récréâtrales
Production déléguée - France Association Sens Interdits

Durée : 1h30 – Public à partir de 13 ans

Tarifs :  plein tarif : 14€ - tarif réduit : 10 € - enfant : 7 €

Sans Adieu

Un film de Christophe Agou

logo montségur CL petit

Proposé par l'Association CULTURE & LOISIRS de Montségur sur Lauzon dans le cadre de CINE AU VILLAGE, un ciné débat est proposé avec 2 autres villages (Montségur sur Lauzon et Grillon) - Cycle "Monde Paysan" -

Vendredi 6 mars 2020 à 20 h - à La Salle rue Honorius Valentin

La projection sera sujivie d'un débat

Sans adieu affiche site

Dans le Forez, Claudette, 75 ans, et ses voisins paysans comme elle, sentent bien que la société de consommation les ignore tout en grignotant ce qui leur reste de patrimoine et de savoir-faire.
« SANS ADIEU » est la magnifique peinture d’une humanité debout. Ils résistent, avec panache, avec humour, avec rage jusqu’à la mort qui viendra les arracher à cette vie pour laquelle ils se battent.

Tarif : 5 € - 4 € pour les adhérents - SANS RESERVATION (entrée dans la limite des places disponibles)

CYCLE MONDE PAYSAN :

Vendredi 7 février à 20 h à Montségur sur Lauzon (salle des fêtes) : Les Fils de la Terre, un film d'Edouard Bergeon
Jeudi 20 février à 20h à Grillon (salle des fêtes) : Jeune Bergère, un film de Delphine Detrie

Précieux(ses) le grand bureau des merveilles

CDDV 150      Théâtre, en partenariat avec le Centre Dramatique des Villages du Vaucluse 

Dimanche 16 février 2020 à 20h30 - à La Salle (rue Honorius Valentin)

precieux 3

La compagnie Pirénopolis s’empare avec brio du texte de Molière. Drague, télé-réalité et, bien sûr, ridicule se mêlent dans cette adaptation hilarante qui parlera de notre époque et de ce monde de façade. Une proposition jubilatoire, qui ne manquera pas de faire réfléchir les spectateurs !
À travers le prisme de la télévision, Stephan Pastor et Cathy Ruiz décuplent les apparitions pour jouer avec la place du spectateur et avec le culte du paraître. Étonnamment actuelle et cinglante, la farce de Molière «Les Précieuses Ridicules» est proposée ici dans une forme audacieuse : 2 comédiens, 10 personnages, des smartphones, un écran télé, une table multifonctions !
Nous voici dans une émission de télé-réalité, « Le Grand Bureau des Merveilles » : il y est proposé à des filles de la petite bourgeoisie provinciale d’habiter un temps à Paris pour rencontrer des hommes de la jeunesse dorée.
Après un premier entretien, messieurs La Grange et Du Croisy, repoussés par les deux participantes, obtiennent par les présentateurs de l’émission une deuxième chance. Ces derniers inventent alors un stratagème dans lequel les filles seront piégées…

Coproduction : La Tribu, le spectacle vivant en PACA à destination du jeune public : Théâtre Durance – Château-Arnoux/Saint-Auban, Théâtre de Grasse, Pôle JeunePublic-TPM, Scènes et Cinés Ouest Provence, Théâtre du Briançonnais, Théâtre Massalia.
La Cie Pirenopolis est soutenue par le Conseil Départemental 13 et la Ville de Marseille.
Soutien à la production : La Distillerie «Place aux Cies».
Coproduit par le Pôle Arts de la Scène – Friche la Belle de Mai.

D’après « Les précieuses ridicules » de Molière

Adaptation, mise en scène et jeu : Cathy Ruiz et Stephan Pastor
Réalisation multimédia et conception du dispositif vidéo :  Renaud Vercey
Création lumière :  Christophe Bruyas
Création costumes : Christian Burle
Construction éléments scénographiques : Téo Ruiz Bourgeois et Nicolas Bo

Durée : 1h

Tarifs :  15 € - réduit 12 € (adhérents Maison de la tour, moins de 20 ans, demandeurs d’emploi) - Réservations obligatoires au 06.74.49.21.63 ou en ligne sur www.cddv-vaucluse.com

Le P'tit Collectif chante JP Siméon

Vendredi 24 janvier 2020 à 19h30 à La Salle (rue Honorius Valentin)

avec Francisco Cabello (bandonéon, clarinette basse et chant) - Bruno Martins (contrebasse, ukulélé et chant) et Karine Quintana (accordéon, accordina et chant)

Ils sont deux, ils sont trois. Deux ou trois… ils aiment être trois, alors finalement ils ont décidé d’être trois, parce qu’à trois c’est vraiment mieux…Ils sont heureux d’être ensemble et heureux de vous voir heureux quand ils jouent. Pourtant le bonheur c’est pas gagné, mais ça ne tient pas à grand-chose ! quelques notes suffisent. Alors ils les jouent avec le cœur. Voilà de nombreuses années qu’ils se croisent, et à chaque fois, c’est avec beaucoup de plaisir. Ils ont en commun leur amour des textes bien faits, alors quoi de plus naturel que de s’adresser à un ami auteur, pour travailler sur un répertoire commun ? Le choix de revenir sur les textes de Jean-Pierre Siméon se fait après plusieurs journées de lectures autour d’une table, et bien sûr avec l’accord de ce dernier, ravi de s’entendre « chanté » à nouveau.

Si ça leur donne de l’émoi, pourquoi les émotions ne vous traverseraient-elles pas ? C’est à la fois, drôle, sérieux, triste et engagé.

Leur répertoire s’articule autour de la création. Des textes peu voire jamais utilisés, des musiques inédites composées par les musiciens du p’tit collectif, et pour certaines par des amis et complices musiciens qui ne font qu’apporter de l’eau au moulin de leur imagination. Mille merci donc à ceux-là.

musiciens

 Tarifs : 14 € plein tarif, 10 € réduit (pour les adhérents maison de la tour, demandeurs d'emploi ou moins de 16 ans)

Réservations obligatoire:
- par téléphone au 04 75 96 01 29
- par email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
- en ligne en suivant ce lien

 

Le travail, c'est la santé

CDDV 150Théâtre en partenariat avec le Centre Dramatique des Villages du Vaucluse

Samedi 30 novembre 2019 à 20h30

le travail cest la sante

En cette période de mondialisation et d’ultra-libéralisme, dans nos sociétés occidentales, ce n’est pas seulement le monde du travail qui a changé, mais aussi “sa” langue…
Et alors que l’ouvrier ou l’artisan d’hier a disparu –ou a été effacé par le rouleau compresseur du capitalisme – l’ultra-libéralisme a imposé ses codes et son vocabulaire…
Un vocabulaire de manager afin de mieux manager l’être humain…

En cette période où la précarité fait rage et où bon nombre de gouvernants, ici ou là, se penchent sur la refonte du monde du travail, « Le travail, c’est la santé ! » résonne comme une farce sur ce drôle de monde devenu impitoyable…
’est avant tout une comédie. Une comédie tragique peut-être où l’on rit parfois jaune tant le sujet est d’actualité. Le spectacle questionne le monde du travail à travers le pouvoir, la hiérarchie, le rapport dominant/dominé,
écideur/exécutant, homme/femme…

Production Cie du Désordre
En coproduction avec La Fabrique/Scène conventionnée de Guéret & Les Nuits de L’Enclave/Valréas
Texte & Mise en scène Filip Forgeau
Avec Cécile Flahaut, Soizic Gourvil & Filip Forgeau

Durée : 1h15

Tarifs :  15 € - réduit 12 € (adhérents Maison de la tour, moins de 20 ans, demandeurs d’emploi)
Réservations obligatoires au 06.74.49.21.63 ou en ligne sur www.cddv-vaucluse.com

La contrebasse - Alain Territo, d'après un texte de Patrick Süskind

Ludni 11 novembre 2019 à 17h à La Salle (rue Honorius Valentin)

De par sa forme, de par le succès qu’elle a rencontré, absolument partout où elle a été jouée, La Contrebasse est un exemple magnifique -et rarissime-  de théâtre populaire contemporain.

L’humour est omniprésent pour dire le désespoir du contrebassiste. Pour dire la tristesse de son existence et le pathétique de sa condition…L’homme est drôle et infiniment touchant…

Au travers de toute une réflexion sur l’art, sur l’histoire de la musique classique, sur le fonctionnement cloisonné de l’orchestre, au travers de son amour pour une chanteuse d’opéra, qu’il sait qu’il ne pourra jamais atteindre, il y a du tragique et de la lutte des classes qui s’expriment dans ce texte. Le personnage se révolte et se débat, cherche des moyens d’exister malgré tout, d’avoir lui aussi « son heure de gloire », même si ce court moment d’existence et de visibilité, risque de signer sa perte définitive

territo contrabasse

Tarifs : 14 € (tarif plein) - 10 € (tarif adhérents et moins de 16 ans)

Réservations obligatoires et à confirmer par le règlement avant l'événement

Pour réserver en ligne et regler par carte bleue, cliquer ici
- Réservation par téléphone au 04.75.96.01.29 ou par email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Soirée cabaret vintage Saint Germain du Caire

Samedi 2 novembre 2019 à 20h30 à La Salle, rue Honorius Valentin - Valaurie

Le Cabaret vintage Saint-Germain du Caire du collectif Un moment de bonheur, c'est d'abord leur bonheur à eux, celui d'être ensemble, et de chanter de concert ces époustouflantes années 50. C'est exubérant, c'est fou, c'est drôle, c'est poétique, ça roucoule et ça swingue. On voyage, de Paris au Caire et du Caire à Paris, en de fulgurants allers-retours sans empreinte carbone. Très vite, leur moment de bonheur devient le nôtre. Et mine de rien, le bonheur, ça fait du bien !

Mamia Chérif et Marie-Pierre Lafont, chant
Marc-Henri Boisse, voix
Dominique Bouchery, accordéon, clarinettes et chant
Rahim Hamlaoui, percussions et chant
Gilles Pausanias, piano
Tarak Ferreri, régisseur

concert grignan 1

Des accents de St Germain-des-Prés aux influences du pourtour méditérranéen. De quoi nous faire voyager…

Tarifs : 14 € (plein tarif) et 10 € pour les adhérents, moins de 16 ans et demandeur d'emploi

réservations obligatoires et à confirmer par le règlement avant l'évènement

POUR RESERVER EN LIGNE et régler par carte bleue, cliquer ici
- Réservation par téléphone au 04 75 96 01 29 ou par email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Soirée cinéma, en partenariat avec le Festival du Cinéma de Saint-Paul Trois Châteaux

vendredi 4 octobre, à La Salle, à 20h30

Rencontre avec Marie Dompnier, réalisatrice de "Tapis" en fin de projection

tarifs : 3 € - renseignements au 04 75 96 73 82 (festival du cinéma) ou 04 75 96 01 29 (maison de la tour)

programme ciné village

L'âge du Slow

logo Comede itinerante        logo RadioM clr

Jeudi 19 septembre, en partenariat avec la Comédie itinérante de Valence, une soirée en 2 parties est proposée :

à 18 h : 1ère partie : présentation de « Territoire dansé en Drôme», projet de création sonore et numérique, et débat public animé par Radio M

Vous êtes allés au bal, vous aimez danser ? Territoire dansé vous propose sous une forme innovante plus de 80 capsules sonores enregistrées autour des danses de bal et des lieux de rassemblement pour danser sur le Territoire de la Drôme, de la dernière guerre à nos jours, toutes issues de rencontres avec des danseurs ou d’enregistrements de pratiques de danses de bals.

Pour écouter ces témoignages, échanger, rejoignez les auteurs du projet Caroline Fontana et Laurence Cuny, le sociologue et danseur Christophe Apprill, et le metteur en scène de l’Age du slow Thomas Guibaud-Bataille 

la Salle Lucie Aubrac de 18h à 19h (sur réservation)

« Venez avec votre smartphone. Pour une fois non seulement il est le bienvenu mais vous aurez à l’utiliser »

 Nombre de places limité : réservez au 04 75 96 01 29
Pensez à apporter un en-cas à consommer sur place, à l’entracte, avant le spectacle

à 20h : 2ème partie : le spectacle 

ET SI CE SOIR ON DANSAIT LE DERNIER SLOW

csm Spectacle L a ge du slow3 01 53152d4047

Rituel que même les plus maladroits osaient et les plus timides espéraient, antichambre du premier baiser, dernier rempart avant conclusion... le slow n’est plus. La mode a semble-t-il eu raison de ces quelques minutes de corps-à-corps, certes pas toujours récompensées, auxquelles Sophie Marceau doit tant – et réciproquement. Mais à part les chaussures, qui s’en réjouira ? Surtout pas Maya Boquet et Thomas Guillaud-Bataille qui, dans leur voyage en nostalgie, étudient le phénomène sous toutes ses coutures : historiques, sociologiques, anthropologiques, sentimentales... Du théâtre musical et documentaire – avec boule à facettes – qui fera de la scène une véritable piste de danse... alors, prêt pour un dernier slow ?

DISTRIBUTION

Texte et recherche documentaire Thomas Guillaud-Bataille 
Mise en scène Maya Boquet et Thomas Guillaud-Bataille  
Avec Véronique Ruggia Saura et Benoit Randaxhe  
Son Ronan Mansard  
Archive INA, Le Pathétique de Monica Fantini, extrait de l’émission La vie comme elle va

Tarifs : 14€ (tarif plein) - 10 € (tarif  adhérents Maison de la Tour ou abonnés Comédie de Valence)
Réservation obligatoire au 04 75 96 01 29 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - toute réservation doit être confirmée par le paiement soit en espèces (sur place) soit par l'envoi d'un chèque à l'ordre de la Maison de la tour - 1 rue des Ecoles 26230 Valaurie

 

 

Niaramy Trio

Dimanche 12 mai 2019 à 17h - La Salle (rue Honorius Valentin )

Niaramy Trio compose sa musique et revisite des traditionnels de la culture mandingue (Afrique de l'ouest).

Moussa Dembélé est originaire du Burkina Faso, issu d'une famille de musiciens, il perpétue la musique traditionnelle mandingue. Il est aujourd'hui un balafoniste reconnu et aussi à l'aise aux percussions et au N'Goni.

La guitare aux influences Blues-Rock-Jazz, retrouve ses racines évidentes avec la musique traditionnelle africaine, nuancée par le balafon et les percussions qui balancent une rythmique incitant à la danse. Les chants en Dioula et les mélodies révèlent toute la chaleur et la profondeur de la musique traditionnelle du Burkina Faso.

Moussa Dembélé : Chant, Balafon, N'Goni, percussions.
Félix Moronnoz : Percussions, Chant.
Etienne Cédileau : Guitare, Chant.

Tarifs :  14 € - réduit 10 € (adhérents Maison de la tour et moins de 16 ans)
Réservations obligatoires au 04 75 96 01 29 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Sarrazine, en partenariat avec la Comédie itinérante de Valence

logo Comede itinerante

Vendredi 22 mars 2019 à 20h à la Salle

sarrazine

Prisonnière, amoureuse, romancière, la vie fulgurante d’Albertine Sarrazin

Née à Alger en 1937 de père et mère inconnus, elle est adoptée par un colonel de l’armée française à 2 ans. Brillante élève à Aix-en-Provence à 10 ans, on la retrouve à Marseille 5 ans plus tard en maison de redressement. Prostituée à Paris à 16 ans elle est condamnée pour vol à main armée à 18. Elle s’évade à 20 ans et se marie à 22. Grand amour. À 27 ans elle est autrice de romans à succès : La CavaleL’AstragaleLa Traversière. Albertine Sarrazin meurt à 30 ans d’une opération mal préparée. Le désir de porter sur la scène l’histoire de ce météore de la littérature française est né d’une rencontre entre Julie Rossello Rochet du Collectif artistique et la formidable comédienne Nelly Pulicani. Ensemble, accompagnées de Lucie Rébéré pour la mise en scène, elles nous conduisent, entre ombre et lumière, dans un voyage d’amour, à mort, pour la liberté.

Distribution

Texte Julie Rossello Rochet
Jeu Nelly Pulicani
Lumière Pierre Langlois
Costumes Floriane Gaudin
Mise en scène Lucie Rébéré
Scénographie Amandine Livet
Son Clément Rousseaux
Régie générale Sylvain Brunat

Durée : 1h30 – Public à partir de 14 ans

Tarifs : 14 € - 10 € pour les adhérents Maison de la tour et abonnés Comédie de Valence
Réservation obligatoire au 04 75 96 01 29 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Import Export - Marien Guillé

Dimanche 10 mars 2019 - 17h à La Salle (rue Honorius Valentin - Valaurie)

Marien Guille site

 

 

Récit d’un voyage en Inde : Sur le chemin des racines, de la Provence au Rajasthan, de Marseille à Jaipur, les conteneurs marqués « Made in France » sont mélangés à ceux estampillés “Made in India” et, sur les ports de l'enfance, malles de souvenirs, douane intemporelle, histoire familiale, cargaison émotionnelle chargée et déchargée... bref, deux pays à rassembler dans un territoire intérieur. Un spectacle coloré et intimiste, entre humour et émotion, un voyage au bout du monde comme au fond de soi, un conte théâtral qui vous transportera en Inde plus facilement qu’un avion, et sans décalage horaire ! (présenté en Off à Avignon en 2018)

Tarifs :  14 € - réduit 10 € (adhérents Maison de la tour)
Réservations obligatoires au 04 75 96 01 29 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Randonnée musicale avec Eric Longsworth : sur les sentiers des Huguenots

Vendredi 1er février 2019 à 20h à La Salle (rue Honorius Valentin) Valaurie

Projection du film, suivi d'un échange artistes/public + intermède musical

Eric Longsworth a marché 400 kilomètres sur le sentier des Huguenots, son violoncelle comme sac à dos. De Poët-Laval dans la Drôme jusqu’à Genève en Suisse, après 20 à 30 km de marche par jour, il animait chaque soir une rencontre musicale à laquelle il invitait d’autres artistes et personnes de tous horizons à le rejoindre pour partager un moment de musique, d’échanges et de témoignages.

La musique comme moyen d’explorer le monde, un langage universel qui permet le dialogue et la rencontre au-delà de toute frontière. Une aventure artistique et humaniste, qui vient en écho avec la situation critique des personnes réfugiées arrivant aujourd’hui en Europe, et avec l’histoire des protestants français obligés, eux aussi de quitter leur pays, il y a 300 ans. Un appel aux valeurs de partage, de rencontre et d’accueil.

Romain Saudubois a accompagné Eric Longsworth, sur les 400 kilomètres, caméra à l’épaule.

Tarif unique : 10 € - Gratuit pour les -18 ans
Réservations au 04 75 96 01 29 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L'homme Semence

Dimanche 11 novembre à 17h - la Maison de la tour (accueil du public à partir de 16h)

Lecture théâtralisée dans une mise en scène de Valérie Béal, texte intégral dit par Joëlle Omont ponctué de pauses musicales. Bernard Boudet est le musicien qui accompagne ce récit

L’homme semence est l’un de ces écrits au destin extraordinaire. Ecrit par une mystérieuse Violette Ailhaud en 1919, il a été transmis de générations en générations jusqu’à l’une des descendantes de la fameuse Violette… en 1952. A cette date, comme le stipulait le testament de l’auteure, le texte a été lu, les mots ont été découverts pour la première fois et, un jour, le livre a été édité (en 2006 aux Editions Parole).

Violette Ailhaud y raconte comment son village des Basses-Alpes (aujourd’hui Alpes de Haute-Provence) a été privé de tous ses hommes en 1851 suite à la répression du soulèvement républicain par les troupes de  Napoléon III. Si le pays a peu réagi au coup d’état, la Provence et ses marges se sont révoltées. Les hommes sont arrêtés, emprisonnés, déportés. Les femmes, restées seules avec les enfants à nourrir, les bêtes à soigner et les champs à cultiver, s’organisent et passent un pacte pour faire triompher la vie.  

L’Impromptu Théâtre de Jaujac, association de théâtre amateur affiliée à la FNCTA, propose l’interprétation théâtralisée de cette œuvre.

Dans une mise en scène de Valérie Béal, le texte intégral dit par la comédienne Joëlle Omont est ponctué de pauses musicales. Bernard Boudet, musicien qui construit lui-même ses instruments, accompagne ce récit lumineux : contrebasse, violon et clavirinette viennent dialoguer avec les mots poignants et poétiques de l’auteur.

Le spectacle qui dure environ 1h est mis en lumière par Stéphane Sergent.     

Ce spectacle s'inscrit dans une programmation liée aux commémorations du Centenaire de l'Armistice de la Grande Guerre.
Le public est invité à venir dès 16 h pour (re)découvrir les oeuvres photographiques d'Olivier Hézard (réalisées en résidence au Cube)

Information et réservations à la Maison de la tour : 04 75 96 01 29 ou par email à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
tarifs : 12 € et 10 € (adhérents) - durée du spectacle : environ 1h
logo-twitter bande logos bas MdT 01 bande logos bas MdT 02 bande logos bas MdT 03 bande logos bas MdT 04 bande logos bas MdT 05 logo-facebook